intellectualisme

intellectualisme

intellectualisme [ ɛ̃telɛktɥalism ] n. m.
• 1851; de intellectuel
1Philos. Doctrine qui affirme la prééminence des éléments intellectuels sur ceux de l'affectivité et de la volonté. L'intellectualisme de Spinoza.
2Cour. Tendance à sacrifier la vie et l'instinct aux satisfactions de l'intelligence. « un excès d'intellectualisme, — un appétit de tout lire et de tout connaître » (R. Rolland).

intellectualisme nom masculin Tendance à affirmer la prééminence des phénomènes intellectuels sur l'affectivité. Philosophie qui tend à réduire tous les phénomènes psychologiques à des idées, à des jugements et à des raisonnements abstraits.

intellectualisme
n. m. PHILO Doctrine qui affirme la prééminence de l'entendement sur l'affectivité et la volonté.
|| Cour., péjor. Travers de ceux qui privilégient l'intellect au détriment de la sensibilité, de la spontanéité. Sombrer dans l'intellectualisme.

⇒INTELLECTUALISME, subst. masc.
A. — PHILOS. [P. oppos. à volontarisme et à pragmatisme] ,,Doctrine selon laquelle tout ce qui existe est réductible, du moins en principe, à des éléments « intellectuels », c'est-à-dire à des idées (aux différents sens de ce mot), à des vérités et à des implications`` (LAL. 1968). La croyance dogmatique au « monde » pris comme réalité en soi dans l'empirisme et comme terme immanent de la connaissance dans l'intellectualisme (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 37). La vocation de la philosophie est d'éclairer par notions l'existence même. À quoi convient une phénoménologie descriptive : elle est la ligne de crête qui sépare l'effusion romantique et l'intellectualisme sans profondeur (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 20) :
1. Les grands métaphysiciens classiques éprouveront du reste beaucoup de difficultés à justifier et sauver spéculativement, avec les principes du rationalisme ou de l'intellectualisme absolus, cette liberté elle-même de la volonté humaine.
MARITAIN, Human. intégr., 1936, p. 28.
PSYCHOL. Doctrine qui affirme la spécificité, l'antériorité ou la prédominance des fonctions intellectuelles par rapport aux autres aspects du psychisme, notamment par rapport à l'affectivité et à la volonté, qui sont alors considérés comme réductibles ou du moins subordonnés à l'intelligence. La raison d'être de l'activité du moi s'exprimerait en une formule de pur intellectualisme : transmuer la sensation en perception, transformer en spectacles des émotions (GAULTIER, Bovarysme, 1902, p. 277). La pathologie [des états morbides] se trouvait ainsi placée devant le dilemme du sensualisme et de l'intellectualisme, selon qu'on interprétait les déficiences du sujet comme des anéantissements matériels ou comme des effondrements catégoriaux (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 159).
Rem. ,,Ce terme [intellectualisme] est devenu très usuel dans les discussions philosophiques contemporaines; il y a, presque toujours, un sens péjoratif, apparenté à l'usage défavorable qui a été fait aussi du mot Intellectuel dans les discussions politiques`` (LAL. 1968).
B. — P. ext. [À propos d'une pers.] Attitude qui consiste à accorder la prédominance aux solutions intellectuelles au point souvent de méconnaître les réalités. Les poèmes du cycle breton, de Thibaut de Champagne, de Marie de France sont de pures expressions de sentiments, où ne se glisse sous aucun masque le démon de l'intellectualisme (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 167). Le danger de tout intellectualisme est de se dessécher dans le dogme et dans le procédé. Le cubisme y a échappé. Sans doute parce que ses créateurs étaient beaucoup moins théoriciens qu'ils ne le prétendaient (CASSOU, Arts plast. contemp., 1960, p. 185) :
2. ... il n'y avait pas échange, et chacun gardait ses idées (...). Cette réserve avait des causes multiples (...). D'abord, un excès de critique, qui voit trop nettement les différences irréductibles entre les esprits, et un excès d'intellectualisme qui attache trop d'importance à ces différences...
ROLLAND, J.-Chr., Maison, 1909, p. 982.
Plus rare. Intellectualisme de qqc. L'intellectualisme systématique de la civilisation du livre a commencé par submerger (...) le capital authentique de la sensibilité personnelle (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 53).
Prononc. et Orth. : [(l)], [--]. Att. ds Ac. 1935. Cf. intellect. Étymol. et Hist. 1851 (AMIEL, Journal intime, 7 avr. ds QUEM. DDL t. 15). Dér. sav. de intellectuel; suff. -isme; cf. l'angl. intellectualism (1829 ds NED). Fréq. abs. littér. : 193.

intellectualisme [ɛ̃telɛktɥalism] n. m.
ÉTYM. 1851, Amiel; de intellectuel; l'angl. intellectualism est antérieur.
Didactique ou littéraire.
1 Philos. Doctrine qui affirme la prééminence des faits et éléments intellectuels sur ceux de l'affectivité et de la volonté. || L'intellectualisme de Spinoza.
1 Aujourd'hui c'est bien autre chose : on ne veut plus d'aucune philosophie rationaliste ou intellectualiste; il est entendu qu'intellectualisme, c'est matérialisme et qu'il n'y a pas de milieu entre matérialisme et philosophie de sentiment ou d'intuition sensible.
Lachelier, Lettre à G. Séailles, 15 oct. 1913.
2 Tendance à sacrifier la vie et l'instinct aux satisfactions de l'intelligence. Cérébralisme (→ Concret, cit. 5; grain, cit. 6).
2 J'ai craint d'abord chez lui un excès d'intellectualisme, — un appétit de tout lire et de tout connaître, — le besoin d'avoir des réponses nettes à toutes les énigmes de l'univers.
R. Rolland, in Deux hommes se rencontrent, 1910-1918, p. 126.
DÉR. Intellectualiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intellectualisme — Le mot intellectualisme revêt deux sens principaux. Le premier est technique, métaphysique, il désigne une doctrine qui affirme le primat de l intelligence, de l intellect, sur l affectivité et sur la volonté ; il s oppose à l émotivisme et… …   Wikipédia en Français

  • intellectualisme — (entrée créée par le supplément) (in tèl lè ktu a li sm ) s. m. Doctrine métaphysique d après laquelle tout dans l univers est subordonné à l intelligence. Wolff n a fait que verser, en quelque sorte, du côté où penchait déjà Leibniz, lorsqu il a …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTELLECTUALISME — n. m. T. de Philosophie Doctrine de la prédominance de l’intelligence sur la volonté …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • anti-intellectualisme — ● anti intellectualisme nom masculin Refus de reconnaître la prééminence de l intelligence et la valeur des sciences. ⇒ANTI INTELLECTUALISME, subst. masc. PHILOS. Doctrine qui rabaisse la valeur de l intelligence pure en exaltant la sensibilité,… …   Encyclopédie Universelle

  • intellectualiste — [ ɛ̃telɛktɥalist ] adj. • 1853; de intellectualisme ♦ Didact. Marqué d intellectualisme; partisan de l intellectualisme. « La science sera intellectualiste ou elle ne sera pas » (Poincaré). N. Un, une intellectualiste. ● intellectualiste adjectif …   Encyclopédie Universelle

  • VOLONTARISME — Doctrine qui affirme le primat de la volonté sur l’intelligence. Elle inspire des théologies (Duns Scot), des philosophies (Schopenhauer, Nietzsche, et aussi Descartes), des psychologies (Wundt, Burloud), des sociologies (Weber, Tönnies, jusqu’à… …   Encyclopédie Universelle

  • intelectualism — INTELECTUALÍSM s.n. 1. Concepţie potrivit căreia intelectul (raţiunea) este capabil(ă) de a înţelege lumea. 2. Doctrină potrivit căreia procesele afective şi voliţionale se reduc la cele intelectuale. 3. Doctrină care reduce actul moral la… …   Dicționar Român

  • Abdul Karim Soroush — à l université Sharif (Téhéran) en octobre 2006 Abdul Karim Soroush (en persan : عبدالکریم سروش), né Hossein Haj Faraj Dabbagh (en persan : حسين حاج فرج دباغ) en 1945 à Téhéran[1] …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Nouvelle-Zélande — La culture de la Nouvelle Zélande est une synthèse des cultures autochtones et importées. Les premiers habitants de la Nouvelle Zélande apportent les mœurs et langues polynésiennes et y développent leur propre culture maori et moriori. Les colons …   Wikipédia en Français

  • Autodafés de 1933 en Allemagne — ██████████85  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”